<-Retour Acceuil
Image placeholder

Programme de collecte des données sur la sécurité, le justice et la bonne gouvernance avec Harvard Humanitarian Initiative (HHI)


Plus de cinq décennies après l’indépendance, la République Démocratique du Congo (RDC) fait face à des défis d’une complexité majeure notamment l’absence de données scientifiques fiables et vérifiables pouvant inspirer l’élaboration des lois et règlements ainsi que les projets de société des partis politiques. Les acteurs sociopolitiques et économiques sont amenés à agir en ignorant les faits qui devraient servir de soubassement à leurs décisions. La consolidation d’un Etat de droit démocratique, la restauration de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national et la reconstruction de l’Etat sont autant des thématiques à circonscrire et à repenser profondément.

Face à ce constat, le PNUD et la MONUSCO en partenariat avec l’Université Libre des Pays des Grands Lacs via le Centre de Recherche sur la Démocratie et le Développement en Afrique ont entrepris un ‘programme robuste’ de ‘recherche – action’ au travers des missions spécifiques de terrain. Une récolte sur le terrain des données pouvant servir de « back up » au Gouvernement congolais et à la communauté internationale dans le processus de prise de décisions se fait conformément aux standards scientifiques internationaux. 2013 a été l’année du lancement officiel d’une étude de base conduite par Harvard Humanitarian Initiatives (HHI) en partenariat avec l’Université Libre des Pays des Grands Lacs, (ULPGL/Goma), l’Université Catholique de Bukavu, (UCB), et l’Université de Bunia, (UNIBU) avec l’appui financier du PNUD à l’Est de la RDC. Il s’est agi d’une « recherche – action » sur les thématiques suivantes : Justice, Sécurité, Consolidation de la paix et Reconstruction. Cette mission a été un succès à plusieurs égards : une opportunité offerte à la population de s’exprimer librement, un cadre d’échanges d’expérience entre professeurs, étudiants et chercheurs indépendants, un diagnostic sans complaisance des maux qui rongent la société congolaise, disposer d’une banque de données fiables et vérifiables pouvant servir les acteurs sociopolitiques et économiques ainsi que l’adaptabilité des enseignements des professeurs des universités aux réalités locales. Il sied de comprendre qu’au travers de ce programme les étudiants parviennent à comprendre au-delà de toute manipulation, les actions de la MONUSCO et du gouvernement congolais sur le terrain et se font un jugement scientifique réfléchi.

L’accompagnement de la MONUSCO dans ce programme se révèle significatif car c’est une opportunité pour elle de faire une lecture critique de ses réalisations sur le terrain et contribuer à l’émergence de la recherche scientifique en RDC.

Voir les rapports
AVIS

Les avis des chercheurs visiteurs

Person here

David MICHAEL PEYTON

PhD Candidate, Northwestern University

I could not have asked for more ideal research partners than the faculty and staff at CREDDA-ULPGL. They were not only able to support multiple types of data collection—from in-depth interviews to focus groups to a large survey—but also provided opportunities for me to present my research findings and receive feedback from Congolese academics with in-depth knowledge of social, political, and economic dynamics in eastern Congo. Throughout our numerous partnerships, the CREDDA-ULPGL team has maintained the highest standards of professionalism and demonstrated a firm commitment to producing first-rate and policy-relevant research outputs. Professor Kennedy has been an incredible mentor and enriched my research activities in countless ways. It has been a privilege to work with the faculty and staff at CREDDA-ULPGL, and I could recommend them more highly as research partners.

Person here

Heather LYNNE ZIMMERMAN

Masters student at London School of Economics and Political Science

"Dear Professor Kennedy Kihangi,
Thank you very much for generously welcoming me in to the ULPGL/CREDDA community! I am grateful for the ideas and feedback that you offered on my research and am humbled by the opportunity to present my research to your colleagues. Thank you again for providing me with such a fantastic opportunity! I am eager to return to Goma and work with you and the rest of the CREDDA team more."

Person here

Britta Sjöstedt

PhD candidate from Lund University

I visited Université Libre des Pays des Grands Lacs, Goma in 2015 to conduct research for my PhD thesis looking at the application of the World Heritage Convention in relation to armed conflicts. During my visit in Goma, I was hosted by Prof. Prof Kennedy KIHANGI BINDU (Vice recteur en Charge de l'Administration and Directeur du Centre de Recherche CREDDA). He was an excellent host that helped to get in contact with other researchers, practitioners and organisations working with the issues that I’m interested in. He also helped me to organise a workshop which enabled me to share my preliminary research result and get feedback from persons working and doing research in the area.

Overall, I had a wonderful stay and I am thankful for the opportunity to build collaboration between Université Libre des Pays des Grands Lacs and Lund University.