ETUDE D’IMPACT DU PROJET GENRE ET JUSTICE/HEAL Africa ET D’IDENTIFICATION DES OBSTACLES SOCIOCULTURELS QUI BLOQUENT L’ACCES A LA JUSTICE DES SURVIVANTS DES VIOLENCES SEXUELLES

La question sur les violences sexuelles déferle encore la chronique au Kivu suite à ses conséquences fâcheuses. Il est d’une extrême urgence que des actions efficaces soient entreprises pour endiguer ce fléau. La présente étude est une des pistes à louer dans l’identification des résultats atteints par HEAL Africa au terme de l’exécution de son programme Genre et Justice. L’équipe des chercheurs du Centre de Recherche sur la Démocratie et le Développement en Afrique, CREDDA, de l’Université Libre des Pays des Grands Lacs/Faculté de Droit, a été sélectionnée pour des fins utiles à ce propos. Dans cette introduction, les questions saillantes sont abordées par l’équipe suivant un canevas de présentation d’un travail de « recherche – action » de la manière ci-après : description du problème, présentation sommaire de HEAL Africa, résultats attendus du projet Genre et Justice ainsi que les activités entreprises et enfin présentation sommaire du Centre de Recherche sur la Démocratie et le Développement en Afrique, CREDDA.
Télécharger le document complet

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *